Le cycle biologique des plantes et des animaux (notamment ceux à sang froid) est sensible aux variations de température et de durée du jour.
L'Observatoire des Saisons vous propose d'aider les scientifiques à récolter des données sur les rythmes saisonniers de la flore et de la faune pour comprendre l'impact du changement climatique sur les écosystèmes.



L'Observatoire des Saisons est un programme de sciences participatives qui repose sur l'observation des rythmes saisonniers par des citoyens, petits et grands, naturalistes ou non, tout au long de l'année.

Selon un protocole simple établi par des chercheurs et des médiateurs scientifiques, qui ne demande ni connaissances préalables, ni matériel spécifique, vous pourrez apporter votre contribution à ce programme.

Pour participer, il suffit de s'inscrire sur le site et d’observer autour de chez vous les espèces que vous aurez choisi dans la liste proposée. Une fois vos observations réalisées, vous pourrez les inscrire très simplement dans la base de données. Chaque jour, vous pourrez visualiser vos observations et celles des autres participants sur des cartes dynamiques.

Depuis sa création en 2006, près de 5000 personnes ont déjà participé. A votre tour ?

2019 03 03 observatoire saisons Lien vers le site

Vous cherchez une info précise ?

Les derniers livres chroniqués

  • Comprendre les plantes et les arbres

    Comprendre les plantes et les arbres

    Vous êtes vous déjà demandé comment fonctionnent les plantes et les arbres ? Vous devriez, c'est fascinant ! Et c'est justement ce que propose de découvrir ce très beau livre, richement illustré de photos et de croquis, sous forme d'un voyage "à l'intérieur des plantes".En faisant le tour de leurs différentes parties (feuilles, troncs, racines, graines, fruits,...) et de leur "co-habitation" avec l'Homme, l'univers de diversité que vous découvrirez vous passionnera d'autant plus en sachant que les plantes qui nous entourent aujourd'hui descendent toutes de simples algues apparues il y a plus de 500 millions d'années.
  • À la découverte des plantes sauvages utiles

    À la découverte des plantes sauvages utiles

    Connaître les plantes sauvages de nos régions peut se révéler très utile : nombre d'entre elles sont aromatiques, médicinales, tinctoriales, dépolluantes, insecticides... ou toxiques ! Ce livre, richement illustré de photos, permet de mieux comprendre les différentes espèces de plantes sauvages de nos régions et d'en reconnaître plus d'une centaine. Il comporte pour chacune une présentation concise et claire (et un "pour éviter les confusions" bien utile pour certaines !) ainsi que ses principales propriétés et usages possibles (alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques, écologiques,...).

Les dernières vidéos

  • Réchauffement climatique : mai 2019 affiche +1,2°C

    Réchauffement climatique : mai 2019 affiche +1,2°C

    Mai 2019 a été globalement l'un des trois mois de mai les plus chauds depuis 1979, avec +1,2 °C par rapport à l'ère pré-industrielle. En mai 2019 : cyclone Fani, inondations et bourrasques de vent en Europe,... les intempéries anormales font partie des effets du réchauffement climatique(source Copernicus)
  • Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff en 1979

    Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff en 1979

    Réchauffement climatique : l'alerte d'Haroun Tazieff sur les risques du réchauffement climatique, en 1979 dans "les dossiers de l'écran" (archive INA).
« Prix Nobel » Climat : William Nordhaus est-il bien sérieux ?

William Nordhaus - l’un des deux lauréats 2018 du prix de la Banque de Suède en économie en association avec Paul Romer, théoricien de la croissance endogène - est récompensé principalement pour avoir conçu des modèles économiques qui intègrent le changement climatique, comme le modèle DICE (Dynamic Integrated Climate-Economy - modèle dynamique intégré de l’économie et du climat) et sa version régionalisée RICE. Mais sa "solution optimale" conduit à un réchauffement de 3,5°C en 2100 ! Quand on est économiste, on peut donc proposer sans rire un réchauffement de 3,5°C et être récompensé pour des travaux qui affirment qu'il s'agit là d'une situation optimale...

logo alternatives economiques à lire sur www.alternatives-economiques.fr