Certains organismes de recherche ou associations font appel à "tout un chacun" pour collecter des informations. Voici des campagnes auxquelles vous pouvez participer si le coeur et le clavier vous en disent...


 

Les animaux s'expriment. Mais sommes-nous, nous humains, capables de distinguer un message d'inconfort d'un message de satifaction ? Et le niveau d'intensité de cette émotion ?
Une étude à laquelle participer ne serait-ce que par curiosité... mais surtout parce que ça aidera ces chercheurs à se faire une idée de nos capacités à "décoder" ce que veulent nous dire les animaux !

L'obsolescence programmée est punie par la loi depuis l'été 2015. Mais comment choisir et favoriser des produits (ordinateur, lave-linge, bouilloire, vêtements,...) qui durent vraiment ?

En rassemblant les expériences de consommateurs, l'association HOP (Halte à l'Obsolescence Programmée) propose d'identifier les produits qui durent et les produits "jetables".

Alors comment "durent" les produits que vous acheté ?

2015 08 moustique tigre 1Arrivé dans le sud de l'Hexagone dans les années 2000, le moustique tigre (Aedes albopictus de son nom savant) s'installe peu à peu partout en remontant le long des routes, notamment dans les camions et les voitures. En 2014, il était installé dans 18 départements français métropolitain, mais déjà présent aussi ailleurs.
Vous pouvez aider à surveiller la progression de ce grand voyageur en signalant sa présence.

2014 07 phenomer photo 2Le programme de sciences participatives Phenomer a été lancé en 2013 à l'échelle de la Bretagne. Coordonné par l'Ifremer, il propose aux citoyens de signaler toute observation d'apparence inhabituelle de l'eau de mer pouvant être due à une prolifération de microalgues (eaux colorées, mousses abondantes, mortalité massive d'espèces animales).
Cette saison, Phenomer conserve sa zone pilote, la Bretagne, et ouvre ses frontières à la Loire-Atlantique, où des eaux colorées ont été observées durant l'été 2013.

2013 06 open food factsOpen Food Facts propose de collecter ensemble les informations (ingrédients, données nutritionnelles, etc) sur les produits alimentaires du monde entier. Chacun peut ajouter des informations sur un produit, sur le web ou via une application iPhone ou Android. Cette campagne permet aussi aux chercheurs de croiser ces données avec celles d'autres études pour trouver des corrélations et tenter de faire le lien entre certains ingrédients et certaines affections.

Qu’est-ce que l’écologie scientifique ?

Comme toute science, l’écologie scientifique a le monde qu’elle prétend étudier qui lui colle à la peau. Cela n’invalide pas la scientificité de l’écologie mais, au contraire, confirme que l’écologie scientifique n’est pas différente des autres activités scientifiques. L'écologue doit assumer le fait que les interactions du monde vivant qu’il étudie sont elles-mêmes en interaction avec d’autres sphères, qu’elles soient éthique, politique ou citoyenne.

logo sciences critiques à lire sur sciences-critiques.fr